Un champ de bouteilles-cloches…

Après nos essais de bouture sous bouteilles-cloches, nous voici dans une phase beaucoup plus importante, il s’agit désormais de peupler notre terrain avec le plus d’espèces possibles.

Le but recherché est vraiment de constituer un ensemble de plantes qui vont continuer de peupler le champ et aussi de bonifier la terre.

Nos précédents essais (ici et ) nous ont convaincu que nous pouvons y arriver. Mais cette fois-ci, nous ne nous satisferons pas de faire uniquement de l’aromatique, nous allons multiplier les espèces en bouturage.

Nous avons donc mis sous « cloches » des aromatiques (romarin, lavandin, lavande, arbre à curry), mais aussi des lauriers, des chalefs, des arbousiers, des fuchsias, et tout ce qui nous tombera sous la main et qui se bouture.

En plus de cela, nous avons des menthes, des armoises camphrées, de l’origan, et tout ce que nous avons déjà introduit sur le terrain.

Alors il est vrai que esthétiquement parlant, nous ne sommes pas au top, un champ avec des bouteilles en plastique ça donne à peu près ça:

Le champ de bouteilles

Le champ de bouteilles

ou ça:

Bouteilles-cloches d'aromatiques

Bouteilles-cloches d’aromatiques

Mais nous avons bon espoir, dès le printemps prochain, d’avoir les premiers départs encourageant de ces boutures.

Mais nous savons aussi que nous aurons des pertes, nous allons donc très prochainement faire une « usine à boutures » sous une mini-serre histoire d’avoir des plants de réserve pour peupler correctement le champ.

La nouveauté ne s’arrête pas là, mais ça fera l’objet d’un autre article, car les boutures c’est bien, mais il nous faut aussi des arbres. Et là, nous avons un plan, que nous espérons le meilleur possible. Nous allons « zoner » le terrain pour en faire un vrai lieu où nous nous sentirons bien, et pourquoi pas vous si un jour vous passez près de chez nous…

En attendant quelques photos d’ensemble, elles permettront de voir le chemin parcouru d’ici quelques mois et/ou quelques années.

Tas de bois de chauffage, cabane du champ avec pergola pour kiwis.

Tas de bois de chauffage, cabane du champ avec pergola pour kiwis.

Du haut du champ, coté sans haies constituées (pour l'instant)

Du haut du champ, coté sans haies constituées (pour l’instant)

Vue générale du haut du champ

Vue générale du haut du champ

Au milieu du champ, le reste du bois de chauffage de l'an dernier, il devrait disparaître avant la fin de l'hiver.

Au milieu du champ, le reste du bois de chauffage de l’an dernier, il devrait disparaître avant la fin de l’hiver.

Coté sans haies (pour l'instant) du champ, d'où les bouteilles-cloches.

Coté sans haies (pour l’instant) complètement constituées du champ, d’où les bouteilles-cloches, qui entoure la partie « parking » en haut du champ.

Après la cabane du champ, sur la gauche la partie potager, à droite la haie en constitution avec arbustes mais aussi arbres fruitiers.

Après la cabane du champ, sur la gauche la partie potager, à droite la haie en constitution avec arbustes mais aussi arbres fruitiers.

Fond du champ, haies de saison avec armoise sauvage et framboisiers, les arbustes sont plantés, les arbres fruitiers aussi.

Fond du champ, haies de saison avec armoise sauvage et framboisiers, les arbustes sont plantés, les arbres fruitiers aussi.

Vue du fond du champ

Vue du fond du champ

Bon jardinage à vous…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s